Infrastructures maritimes: « mimer » la nature pour préserver la biodiversité 

illustration©SidLitke de Pixabay

0
124
SidLitke de Pixabay
⏱ Lecture < 1 mn. Les infrastructures maritimes comme les digues, ponts et autres jetées devraient systématiquement être conçues à l’image de la nature, de manière à réduire au maximum leur impact sur la biodiversité, a plaidé mardi un spécialiste des aménagements côtiers. Lors de l’expansion d’un port ou la construction d’éoliennes offshore, des aménagements qui nécessitent la construction d’imposantes structures artificielles sous-marines, il faut chercher à « mimer l’environnement naturel » pour préserver la faune et la flore, a insisté lors d’une conférence de presse en ligne Sylvain Pioch, géographe à l’Université de Montpellier 3. Jusqu’à présent, le recours à des matériaux non-adéquats, comme le béton lissé, a souvent favorisé la prolifération d’espèces invasives, algues et éponges notamment, regrette M. Pioch, co-auteur avec l’ingénieur Jean-Claude Souche, enseignant-chercheur à l’Ecole des mines d’Alès (Gard), d’un ouvrage sur « l’éco-conception des infrastructures maritimes ». La forme de ces structures est également importante: une digue faite de gros blocs laissant entre eux de larges interstices favorisera les prédateurs (poulpes, congres…) et pénalisera […]


Oups... la suite est réservée aux abonnés...


➜ Je choisis la formule d'abonnement
adaptée à mon besoin
et profite aujourd'hui de 30 jours offerts
🔻 Formule Pro or Formule Essentielle

➜ Je suis déjà abonné-e ?