Moët Hennessy annonce l’arrêt de l’utilisation des herbicides en Champagne fin 2020 (1 mn)

Photo © MontAigu de Pixabay

1565
⏱ Lecture 2 mn.

Moët Hennessy arrêtera « fin 2020 » l’utilisation des herbicides dans tous ses vignobles de Champagne, et en 2021 dans ceux de la région de Cognac, a annoncé son PDG Philippe Schaus lors du salon Wine Paris-Vinexpo.

« Fin 2020 en Champagne, nous allons complètement arrêter les herbicides, et nous allons construire un nouveau centre de recherche et développement en Champagne d’une valeur de 20 millions d’euros », a déclaré Philippe Schaus, PDG de Moët Hennessy, lors d’un entretien avec l’AFP. « Pour le cognac, nous arrêterons un an plus tard« , a précisé le dirigeant, qui a succédé en 2017 à Christophe Navarre à la tête de la filiale vins et spiritueux du groupe de luxe LVMH. « Nous remplaçons les herbicides par le désherbage mécanique grâce notamment à des tracteurs électriques et des robots » a-t-il dit. [ihc-hide-content ihc_mb_type= »show » ihc_mb_who= »1,2,3,4,5″ ihc_mb_template= »1″ ]

Le groupe a investi dans une douzaine de tracteurs enjambeurs électriques élaborés par le constructeur champenois Kremer, d’un coût de 200.000 euros l’unité. D’octobre à mars, pour ne pas tasser les sols détrempés, une partie des vignobles sera désherbée en écopâturage par des moutons, a précisé Stanislas Milcent, directeur de la recherche et développement dans le secteur environnement. « C’est une étape, pour la vingtaine de maisons du groupe, pour la plupart nées au 18e et 19e siècle, et qui portent le développement durable dans leurs gènes« , a souligné le PDG. Parmi ces maisons figurent en Champagne les marques Dom Perignon, Moët et Chandon, Mercier, Ruinart, Veuve Cliquot et Krug.

Pendant le salon, réunissant pour la première fois à Paris l’ensemble des vignobles et terroirs de France et les grandes marques de vins et spiritueux, Moët Hennessy a organisé un vaste forum de débats d’experts autour du thème « sols vivants« , sur des sujets viticoles et environnementaux liés au réchauffement climatique, la gestion de l’eau, la préservation de la biodiversité, ou l’utilisation des intrants. Outre en Champagne (nord-est de la France) et dans la région de Cognac (sud-ouest), Moët Hennessy exploite des vignes en Provence (sud-est), en Espagne, en Argentine, dans la Napa Valley aux Etats-Unis, en Chine, en Inde, en Australie et en Nouvelle-Zélande.

[/ihc-hide-content]