🔻 Faute d’accord à l’OMC, surpêche et pêche illégale restent subventionnées

Photo d'illustration © Mark Caldicott de Pixabay

1654
⏱ Lecture 2 mn.

Les négociations de l’OMC visant à interdire les subventions néfastes à la pêche pour respecter l’échéance de 2020 ont pris fin le 14 décembre. Les membres de l’Organisation Mondiale du Commerce n’ont pas réussi à se mettre d’accord et prévoient donc de continuer les négociations en 2021.

Des mois de discussions intensives en ligne ont pris fin le 14 décembre et les négociateurs de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) n’ont pas su se mettre d’accord sur des règles visant à interdire les subventions néfastes à la pêche pour respecter l’échéance de 2020. Dans un communiqué, l’ambassadeur Santiago Wills de Colombie qui a présidé les négociations a déclaré « Bien que je sois déçu que nous manquions la date limite de 2020, je ne suis pas découragé ». Il a ainsi déclaré que l’OMC finalise un calendrier pour la reprise des négociations dès janvier 2021.

Sur la base du mandat de la 11e conférence ministérielle de l’OMC et de la cible 14.6 de l’objectif de développement durable des Nations unies, les négociateurs ont été chargés d’obtenir un accord sur des disciplines visant à éliminer les subventions à la pêche illicite, non déclarée et non réglementée et à interdire certaines formes de subventions à la pêche qui contribuent à la surcapacité et à la surpêche, le traitement spécial et différencié faisant partie intégrante des négociations.

En mars 2020, alors que les préparatifs d’un projet de texte consolidé étaient en cours, les réunions en personne à l’OMC ont été suspendues en raison de la pandémie. La 12e conférence ministérielle, initialement prévue du 8 au 11 juin 2020 au Kazakhstan, a dû être reportée et n’a pas encore été reprogrammée. Les membres ont quand même organisé des échanges écrits et des réunions en ligne pour mener les négociations.

Les discussions visant à clarifier et à améliorer les règles de l’OMC en matière de pêche stagnent depuis 2001. Le rythme s’est intensifié en 2015 lorsque les Nations unies ont présenté leur programme pour le développement durable en 2030, qui a établi 17 objectifs, chacun avec des cibles spécifiques visant à réduire la pauvreté et à protéger la planète. L’objectif 14, cible 6 (SDG 14.6) charge l’OMC de convoquer les pays pour qu’ils modifient les subventions à la pêche qui incitent à la surpêche et pour qu’ils éliminent celles qui contribuent à la pêche illégale, non déclarée et non réglementée (INN) « d’ici 2020« .

Un nouveau calendrier de réunions pour la nouvelle année est en cours de finalisation « L’élan est là et nous ne devons pas le gaspiller. En ce moment critique, nous avons besoin que les membres comblent les lacunes et parviennent rapidement à un accord significatif » a déclaré Santiago Wills.

Le communiqué officiel de l’OMC