🔻 Port-Cros (Var) : découverte de deux nouvelles espèces de vers de terre

Photo d'illustration ©Pwhere - CC0 Domaine public

1600
⏱ Lecture 2 mn.

Une étude publiée dans The European Journal of Taxonomy revèle la découverte de deux nouvelles espèces de vers de terre sur les îles du Parc national de Port-Cros dans le Var (83). Cela faisait 15 ans qu’aucune nouvelle espèce n’avait été trouvée en France Métropolitaine.

En France, un peu plus de 160 espèces de vers de terre sont connues sur le territoire métropolitain, mais d’après le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) relativement peu d’études récentes se sont intéressées à la composition des assemblages d’espèces dans des environnements autres qu’agricoles. EN 2018, le Parc national de Port-Cros et une équipe de chercheurs ont collaboré pour réaliser un inventaire de la diversité des vers de terres sur trois zones : Cap Lardier et les îles de Port-Cros et de Porquerolles.

Les scientifiques ont réalisé des diagnoses morphologiques combinées à des techniques de barcoding ADN ayant permis la colonisation des zones insulaires par ces organismes. Après une analyse poussée de l’anatomie interne et le séquençage de gènes supplémentaires, deux espèces se sont révélées nouvelles pour la science. Cela faisait 15 ans qu’aucune espèce nouvelle n’avait été trouvée en France. Les espèces ont été nommées Cataladrilus porquerollensis Marchán & Decäens (2020) et Scherotheca portcrosana Marchán & Decäens (2020) en références aux deux îles d’où elles sont exclusivement connues.

Dans une étude complémentaire, les chercheurs indiquent qu’il est surprenant de trouver une nouvelle espèce de Cataladrilus puisque ce genre était jusqu’à présent considéré comme un endémique du nord-est de la Péninsule Ibérique. Il est néanmoins possible que d’autres espèces de Cataladrilus puissent exister dans la zone comprise entre la Provence et la Catalogne, et que l’absence de données ne soit qu’un résultat d’un échantillonnage insuffisant ou mal ciblé. Une autre explication serait que la distribution actuelle de C. porquerollensis soit une relique d’une distribution anciennement plus étendue, qui aurait pu englober l’ensemble de la Catalogne et de la Provence lorsque ces deux régions étaient encore connectées par une partie émergée du Golfe. Au contraire, la présence du genre Scherotheca sur le territoire du Parc de Port-Cros n’est quant à elle pas surprenante, puisque la répartition du genre en France s’étend du Bassin Aquitain à la région méditerranéenne en passant par les Pyrénées.

Étude : Des modèles phylogéographiques contrastés de vers de terre (Crassiclitellata, Lumbricidae) sur les îles méditerranéennes proches du rivage

Étude complémentaire : Les îles françaises de la Méditerranée comme refuge d’espèces reliques de vers de terre : Cataladrilus porquerollensis sp. nov. et Scherotheca portcrosana sp. nov. (Crassiclitellata, Lumbricidae)