🔻 3 mesures pour le 3ème CA de l’OFB

1643
⏱ Lecture 2 mn.

Le 3ème conseil d’administration (CA) de l’Office français de la biodiversité (OFB) s’est tenu ce mardi 13 octobre en visioconférence. Bérangère Abba, secrétaire d’État en charge de la biodiversité a ouvert la séance.

Lors de la 3ème séance du conseil d’administration (CA) de l’Office français de la biodiversité (OFB) le mardi 13 octobre, Bérangère Abba, secrétaire d’État en charge de la biodiversité a ouvert la séance pour souligner les priorités de l’action en faveur de la biodiversité. Le CA a délibéré sur les orientations stratégiques, les priorités d’actions ou encore la répartition des moyens attribués. Il approuve également le budget et ses décisions modificatives. Au cours de cette 3ème séance, le CA a adopté trois mesures.

Le CA a d’abord adopté l’entrée de l’OFB en tant que membre fondateur de la Fondation pour la recherche sur la biodiversité (à la suite du conseil d’administration de la Fondation pour la recherche sur la biodiversité le 28 septembre). La Fondation pour la recherche sur la biodiversité (FRB) est une plateforme qui soutient et promeut les projets scientifiques et l’expertise sur la biodiversité. Elle est à l’initiative des ministères français de la Recherche et de l’environnement et a été fondée par huit institutions publiques de recherche dont le Centre national de recherche scientifique (CNRS) et le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD).

Le CA a ensuite adopté la prolongation de la participation de l’OFB au groupement d’intérêts public « Conservatoire d’espaces naturels de Nouvelle-Calédonie » (CEN). L’OFB représente ici une personne morale ou de droit public pour les espaces naturels de Nouvelle-Calédonie. Le CEN a pour mission d’étudier, de comprendre, de conserver, de protéger, de restaurer, de valoriser et de faire connaître les espaces naturels terrestres et marins de Nouvelle-Calédonie.

Enfin le budget rectificatif n°2 pour 2020 a été adopté, permettant notamment le financement total de l’appel à projet MobBiodiv’2020, qui vise à appuyer le secteur associatif dans la mise en œuvre de projets de protection de la biodiversité. Pour rappel l’appel à projet MobBiodiv’ a pour but de permettre aux associations agrées au titre du code de l’environnement de soumettre des projets d’actions concrètes en faveur de la préservation et de la reconquête de la biodiversité et ce, sur l’ensemble du territoire français.