36e Congrès des Réserves naturelles de France

1333
⏱ Lecture 2 mn.

C’est en Outre-mer, plus précisément en Martinique, 10 ans après la Guadeloupe, que le congrès des Réserves naturelles de France s’installe du 29 mai au 2 juin 2017.

Réservé aux gestionnaires de réserves naturelles et à leurs partenaires institutionnels, les congrès des réserves naturelles rassemblent tous les ans les personnes travaillant autour de la protection et de la gestion des espaces naturels.

Le Parc naturel de Martinique accueillera les participants du 36e congrès sur un territoire gestionnaire de trois réserves naturelles de la Presqu’île de la Caravelle. Les enjeux en matière de conservation sont particulièrement importants sur ces espaces, tout comme le développement économique et la pression foncière.

Pour Réserves naturelles de France, ce congrès sera l’occasion :

  • de rendre honneur à un patrimoine naturel d’exception : 80% de biodiversité française est ultramarine ;
  • de saluer les efforts réalisés par les acteurs de ces territoires pour protéger et mettre en valeur ce dernier ; à ce titre la Martinique est engagée dans deux processus en lien avec le ministère de l’Ecologie : l’agrandissement de la Réserve naturelle de la presqu’île de la Caravelle et le projet de création de la Réserve naturelle régionale de la Baie de Genipa ;
  • de rendre hommage à l’investissement particulier des membres ultramarins du réseau qui font chaque année l’honneur de leur présence aux congrès organisés en métropole et s’investissent – avec grande motivation – au sein de sa commission « Outre-Mer » en défiant toutes les contraintes logistiques.

Ce congrès sera aussi l’occasion de faire le point sur l’incidence de la création de l’AFB sur les réserves naturelles à l’échelon national et local et d’exprimer les attentes. Le soutien appuyé du Préfet et de la Collectivité territoriale de Martinique à l’accueil de ce congrès traduit une volonté forte de leur part et de nombreux acteurs ont d’ores et déjà exprimé leur intérêt d’être associés à ce projet.

Sur le plan international, la candidature au patrimoine mondial de l’Unesco du Parc Naturel de la Martinique du site des aires volcaniques et forestières de la Martinique et les actions de coopération à l’échelle des Antilles apportent une envergure à cet engagement.

Programme et inscription