Produire, être rentable et éco-responsable c’est possible !

Photo d'illustration ©capture d'ecran rapport SBTN

1379
⏱ Lecture 2 mn.

Une entreprise offre la réponse à ceux qui souhaitent développer un gros business sans pour autant surexploiter la Terre. Le Science Based Target Network (SBTN) a lancé un programme visant à aider les entreprises, cabinets de conseil et coalitions industrielles à fixer des objectifs environnementaux plus durables.

Le Science Based Target Network (SBTN), une ramification du partenariat mondial Global Commons Alliance (GCA), a lancé un programme pour aider les entreprises, cabinets de conseil et coalitions industrielles à fixer des objectifs environnementaux pour fonctionner de manière plus durable. Le SBTN offre des conseils sur comment prendre des mesures pour protéger tous les aspects de l’environnement : la biodiversité, le climat, la terre, les océans et l’eau.

Le rapport propose une approche en 5 étapes, que les entreprises peuvent suivre pour renforcer leur compréhension des enjeux actuels et pour commencer à explorer les voies d’une production durable. Le SBTN invite dans un premier temps les entreprises à évaluer les impacts et conséquences de leur production sur la nature, ce qui permettra de dresser une liste de « domaines problématiques ». Ensuite, il faut identifier sur quoi il est possible d’agir rapidement, puis déterminer la quantité d’actions nécessaire dans les différents domaines pour améliorer la production. Il s’agit enfin d’agir et de surveiller et réagir aux stratégies mises en place.

Le SBTN s’appuie sur une base scientifique. L’un des principes fondamentaux est celui des neuf frontières planétaires, un concept développé par 28 chercheurs internationaux, les neuf frontières étant : changement climatique, intégrité de la biosphère, modification du système terrestre, utilisation de l’eau douce, utilisation biogéochimique, acidification des océans, charge d’aérosols atmosphériques, appauvrissement de l’ozone stratosphérique, et pollution chimique et libération de nouvelles entités. Elles identifient divers processus du système terrestre, contenant chacun des seuils et limites. L’idée est que si l’on reste en dessous de ces seuils, la vie peut prospérer. En utilisant la science comme principe directeur, le SBTN s’efforce d’informer les entreprises sur la manière dont elles peuvent fixer des objectifs basés sur la science qui aideront à protéger toutes les parties de la nature, et à opérer dans le domaine des limites planétaires.

De nombreuses multinationales telles que Pepsico, L’Oréal, Unilever et Kering, ainsi que plusieurs consultants et coalitions, ont déjà rejoint le SBTN en tant que premiers signataires pour travailler avec lui au fur et à mesure de son développement au cours des deux prochaines années.

Lire le rapport du SBTN