🔻 LIFE NaturArmy : les Armées comme gestionnaires des sites Natura 2000

Photo d'illustration ©Elsemargriet-Pixabay

1793
⏱ Lecture 2 mn.

Le 12 octobre dernier, le Ministère des Armées organisait le séminaire national Natura 2000. Cet évènement a permis de souligner les 20 ans de partenariats locaux des Armées Françaises avec les Conservatoires d’espaces naturels ainsi que réaffirmer la politique de préservation de la biodiversité du Ministère.

Le 12 octobre 2020, le séminaire Natura 2000, partiellement tenu en visio-conférence, pour des raisons sanitaires, par le Ministère des Armée, a officiellement lancé le LIFE NaturArmy, un projet visant à renforcer le rôle des Armées comme gestionnaires des sites Natura 2000. Les Armées sont en effet utilisatrices de près de 200 000 hectares de terrains militaires classés en faveur de la biodiversité. L’Objectif est aussi de donner une dimension nationale et européenne à l’implication des Armées en faveur de la biodiversité avec l’aide en autre du réseau des Conservatoires d’espaces naturels.

Le projet implique ainsi 5 Conservatoires d’espaces naturels (CEN) et la Fédération. Les CEN ont également été mis à l’honnerr lors du bilan du LIFE Defense Nature 2000, « Ce premier programme européen a permis d’initier localement des actions en faveur de la préservation et de la restauration de 4 terrains militaires ainsi que de réaliser les premières actions à l’échelle nationale et européenne. », indique un communiqué du CEN.

Pour rappel, le programmes LIFE est un instrument financier de la Commission européenne dédié au soutien des projets dans les domaines de l’environnement et du climat. Il est divisé en plusieurs sous-programmes :

• Le sous-programme « environnement » qui est décliné en trois domaines prioritaires : Environnement et utilisation rationnelle des ressources, Nature et Biodiversité et Gouvernance et information en matière d’environnement.
• Le sous-programme « Action pour le climat » est décliné en trois domaines prioritaires : Atténuation du changement climatique, Adaptation au changement climatique et gouvernance et Information en matière de climat