Enfant de nature

1618
⏱ Lecture < 1 mn.

De Rudyard Kipling (1865-1936), le public a retenu Mowgli, Kaa, Baloo et Bagheera, ses personnages de fable, mais aussi son colonialisme et son goût pour les valeurs martiales.

Ses contes, ses poèmes, ses lettres racontent pourtant un homme tiraillé entre deux cultures, entre des désirs tout à la fois d’ordre et de liberté, d’obéissance et de transgression, comme un enfant qui n’aurait pas grandi. De cet esprit d’enfance, il a gardé l’enthousiasme sans réserve et les sens en éveil.

Dans ses contes, Kipling fait de l’enfance un temps d’initiation au coeur d’une nature sauvage. Ainsi, Mowgli, l’enfant indien, grandit avec les loups. Il doit faire preuve de courage pour devenir un homme, respecter les lois de la forêt pour survivre, et entendre ses voix multiples. L’enfance est magique au contact des animaux, le monde des adultes est violent et mesquin dans le village indien ; mais Mowgli rejoindra, pour l’amour d’une jeune fille, cet univers agricole où la nature est domestiquée.

Enfant de nature
Rudyard Kipling
Plume de carotte – mars 2018 – 128 pages 9,90 €

Ainsi Kipling referme-t-il les portes de l’enfance. En plus des parfums de l’enfance, la nature prend aussi des visages multiples dans l’œuvre énigmatique de Kipling. Elle recèle les mystères de la vie, son chaos, sa noirceur et toutes les questions sans réponses.

L’un des 11 titres d’une collection d’ouvrages proposant des textes de grands auteurs de la littérature mondiale sur la nature.