Dans la tempête ou sur un lit de fleurs

1477
⏱ Lecture < 1 mn.

Voici l’un des 9 titres d’une nouvelle collection d’ouvrages proposant des textes de grands auteurs de la littérature mondiale sur la nature.

Ces pages proposent d’entrer dans les grandes œuvres de la littérature, de les découvrir ou les redécouvrir, par une porte dérobée mais essentielle, celle de la nature.

L’œuvre de William Shakespeare (1564-1616) témoigne de sa proximité avec la nature. Ses pièces dans lesquelles abondent les fleurs et les oiseaux précipitent les spectateurs dans des scènes de chasse et de fauconnerie, ou au cœur de tempêtes et de crues mémorables. Il cite des végétaux près de huit cents fois dans son œuvre : fleur, arbre, champignon… La nature y est omniprésente.

Dans la tempête ou sur un lit de fleurs
William Shakespeare
Editions Plume de carotte
Parution le 31 aout 2017
121 pages
9,90 €

Une chose est sûre, Shakespeare connait les plantes. Il aime les observer, les jardiner, créer des vergers et des parterres de fleurs, très prisés à l’époque élisabéthaine. S’il sait, dans le monde réel, tirer profit des végétaux, il met dans ses pièces des plantes bien moins faciles à domestiquer…

Shakespeare crée un univers où les êtres humains sont intimement liés à la nature. C’est elle qui dicte leurs actions et leurs comportements et c’est d’elle que dépend l’avenir de l’humanité.

 » Et cette vie qui est nôtre, loin du séjour des hommes, trouve un langage aux arbres, des livres dans les ruisseaux qui courent, des sermons dans les pierres et le bien en toute chose. «