La zone du Triangle de corail résiste bien au stress thermique

Photo d'illustration ©MW de Pixabay

⏱ Lecture 2 mn. Des scientifiques ont récemment indiqué que la moitié des coraux de la Grande Barrière en Australie avaient péri ces 25 dernières années en raison du réchauffement climatique. Une étude publiée dans la revue Global Ecology and Biogeography, redonne une lueur d’espoir pour cet écosystème en révèlant qu’une vaste zone de l’Indo-Pacifique résiste étonnamment bien au stress thermique. Une équipe de scientifiques de 19 instituts de recherche tropicale ont découvert qu’une vaste zone de l’Info-Pacifique, connue sous le nom de « Triangle de corail », résiste étonnamment bien au stress thermique. Ces découvertes ont été publiées dans la revue Global Ecology and Biogeography. Les chercheurs ont examiné 226 récifs dans 12 pays au cours de l’année 2016, l’une des années les plus chaudes jamais enregistrées sur Terre. Ils ont constaté que la sensibilité des coraux à la chaleur variait selon les différentes régions marines. Ils relèvent également que […]


Oups... la suite est réservée aux abonnés...


➜ Je choisis la formule d'abonnement
adaptée à mon besoin
et profite aujourd'hui de 30 jours offerts
🔻 Formule Pro ou Formule Essentielle

➜ Je suis déjà abonné-e ?