Namibie : la mortalité des oiseaux de mer liée à la pêche réduite de 98 % !

Photo d'illustration ©Hector-Bottai-Wikimedia

⏱ Lecture 2 mn. Une étude publiée dans Biological Conservation montre que le taux de mortalité des oiseaux de mer dans deux des pêcheries Namibiennes les plus meurtrières de l’Atlantique Sud a été réduit de 98%. En Namibie, la pêche au chalut -un filet tracté récoltant les poissons sur son passage- et la pêche à la palangre -une ligne sur laquelle sont fixé des fils de nylon se terminant par un hameçon- sont les deux pêcheries les plus meurtrières pour les oiseaux de mer, victimes de pêches accidentelles. On estime que ces deux techniques de pêche industrielle tuent entre 20 000 et 30 000 oiseaux de mer par an dans le pays. En 2015, les navires ont été forcés de s’équiper d’un système d’effarouchement des oiseaux pour éviter une perte massive de ces espèces. L’introduction de ces dispositifs a été analysée par des chercheurs. Les résultats publiés dans la revue Biological […]


Oups... la suite est réservée aux abonnés...


➜ Je choisis la formule d'abonnement
adaptée à mon besoin
et profite aujourd'hui de 30 jours offerts
🔻 Formule Pro ou Formule Essentielle

➜ Je suis déjà abonné-e ?